Ivory Coast Prime Minister Gon Coulibaly dies at 61.

Right: Prime Minister Gon Coulibaly at a meeting of RHDP ruling party early this year. Photo/censors.

Ivorycoasttribune.com can today confirm the death of Prime Minister Amadou Gon Coulibaly.

The Prime Minister, who had returned home last Thursday after spending nearly two months in France for an angioplasty which required a stent, suffered a massive heart attack during a cabinet meeting.

Although he was "wounded", the "Lion", candidate of the RHDP for next October presidential election came back to his office Monday to galvanise his troops.

In the early 1990s, Amadou Gon Coulibaly worked as a technical adviser to Prime Minister Alassane Ouattara. Coulibaly was a member of the National Assembly from 1995 to 2000. He also served as Mayor of Korhogo. Coulibaly was Minister of agriculture from October 2002 to February 2010.

After Alassane Ouattara became president, Coulibaly served as secretary-general of the presidency from 2011 to January 2017. President Ouattara appointed Coulibaly as prime minister on 10 January 2017. His new government was formed on 11 January. It was considered broadly similar to the previous government under Daniel Kablan Duncan, with most of the key ministers retaining their posts.

At the RDR's Third Ordinary Congress in September 2017, Coulibaly was designated as First Vice-President of the Rally of the Republicans (RDR), the ruling party. When Ouattara dissolved the government amid tensions within the governing coalition in July 2018, Coulibaly was re-appointed to form a new government.

Seven months ago, the RHDP decided to look to Amadou Gon Coulibaly as it’s candidate for the October presidential election. Gon Coulibaly lives behind an unconsolable nation. He will be sorely missed.

Published By Claude Djaquis

On 08/07/2020 @20:18

ivorycoasttribune.com

Exclusif : le test de d├ętection des anticorps du coronavirus "qui change la donne" passe les premiers grands tests

Les ministres envisagent de distribuer des millions de tests d'empreintes digitales gratuits après avoir constaté qu'ils étaient précis à 98,6 %.

 

 

Les ministres britanniques prévoient de distribuer gratuitement des millions de tests d'anticorps contre les coronavirus après qu'une version soutenue par le gouvernement britannique ait passé ses premiers grands tests, a rapporté le Daily Telegraph vendredi.

 

Les tests par piqûre de doigt, qui peuvent dire en 20 minutes si une personne a déjà été exposée au coronavirus, se sont avérés précis à 98,6 % lors d'essais secrets sur l'homme tenus en juin, a rapporté le journal.

 

Il a ajouté que le test avait été développé par l’UK Rapid Test Consortium (UK-RTC), un partenariat entre l'université d'Oxford et les principales sociétés de diagnostic britanniques.

 

Les seuls tests d'anticorps britanniques approuvés jusqu'à présent ont impliqué l'envoi d'échantillons de sang à des laboratoires pour analyse, ce qui peut prendre des jours, a déclaré le Telegraph.

 

En prévision d'une approbation réglementaire dans les semaines à venir, des dizaines de milliers de prototypes ont déjà été fabriqués dans des usines à travers le Royaume-Uni, ajoute le rapport.

 

Les ministres espèrent que le test de flux latéral AbC-19 pourra être utilisé dans le cadre d'un programme de dépistage de masse avant la fin de l'année, a indiqué le journal.

 

"Il a été constaté qu'il était précis à 98,6 %, et c'est une très bonne nouvelle", a déclaré Chris Hand, le chef du UK-RTC, cité par The Telegraph.

 

"Nous sommes maintenant en train de passer à l'échelle avec nos partenaires pour produire des centaines de milliers de doses chaque mois", a déclaré M. Hand, ajoutant que le ministère de la santé du gouvernement est en pourparlers avec le UK-RTC pour l'achat de millions de tests avant la fin de l'année.

 

Les tests seront probablement gratuits et seront commandés en ligne au lieu d'être vendus dans les supermarchés, selon les plans cités par le journal.

 

"Ces tests nous aideront à mieux comprendre comment le coronavirus se propage dans le pays, mais nous ne savons pas encore si les anticorps indiquent une immunité contre la réinfection ou la transmission", a déclaré au journal un porte-parole du ministère de la santé et de l'aide sociale. REUTERS

Pour en savoir plus : https://www.todayonline.com/world/covid-19-antibody-test-passes-first-major-trials-uk-986-accuracy-telegraph